SUPPORT : Lun. au ven. 8h - 12h • 14h - 17h - 04 13 41 61 20Inscrire mon entreprise

ANCIENNE CURE

Confiance
ancienne cure, Colombier - de 10 km
Horaires
Lundi 08h00 à 12h00 14h00 à 17h00
Mardi 08h00 à 12h00 14h00 à 17h00
Mercredi 08h00 à 12h00 14h00 à 17h00
Jeudi 08h00 à 12h00 14h00 à 17h00
Vendredi 08h00 à 12h00 14h00 à 17h00
Samedi Fermé Fermé
Dimanche Fermé Fermé

viticulteur à COLOMBIER

Présentation du domaine

Depuis cinq générations en remontant jusqu'au milieu du 19eme siècle, on trouve toujours trace de la culture de la vigne sur la petite propriété familiale, en compagnie d'autres productions céréalières ainsi que l'élevage de vaches laitières.

La vinification se faisait à la propriété et les vins étaient vendus aux marchands de Bergerac.

Vers 1935, mon grand père, Amédée Roche décida avec quelques vignerons de se regrouper et de fonder la cave coopérative de Monbazillac. Celle-ci, quelques temps après, acheta le Château de Monbazillac et en est actuellement propriétaire.

Mes parents, Hélène et Gaston Roche, achetèrent l'ancien presbytère du village de Colombier en ruine en 1946.
La vigne devint leur production principale après avoir effectué de nombreuses plantations notamment en raisins blancs livrés en cave coopérative. Toutefois,une partie était vinifiée à la propriété.
En 1968, la première mise en bouteille du Domaine de l'Ancienne Cure eut lieu.
La route nationale 21 jouxtant notre domaine, des bâtiments existant furent aménagés en caveau de dégustation ce qui permit de démarrer la commercialisation auprès de nombreux visiteurs.
En 1984, j'ai hérité d'une partie de la propriété familiale et en 1989, j'ai aménagé mon chai de vinification afin de devenir vigneron indépendant.
Après quelques années de vinification, je me suis rendu compte que je faisais des vins intéressants mais je gardais à l'esprit que l'on pouvait faire encore mieux.
Dans cette optique, j'ai réalisé qu'il fallait revenir sur les fondamentaux (terme rugbystique cher à notre sud ouest ) à savoir la terre et la plante.
Une étude de terroir m'a permis de mieux cerner les différents types de sols et de sous sols de la propriété.

La vraie question est: quels sont les besoins de la plante pour produire de beaux raisins permettant d'élaborer le meilleur vin possible ?

Depuis quelques années, le respect de l'environnement, le travail du sol en profondeur pour un meilleur enracinement, l'implantation des cépages, les densités de plantation, les sélections massales ont contribué à satisfaire notre volonté de gains qualitatifs. Ces préoccupations ont pris, depuis 2012, un tour plus concret : nous sommes en effet officiellement en Agriculture Biologique.


Contactez Ancienne Cure pour toute demande de devis viticulteur !